high-tech

L’AFP explose en vol

Créé le 11.06.07 à 20h33 | Mis à jour le 15.06.07 à 18h00  | 8 commentaires
Atlantis
Atlantis/

ESPACE – Une dépêche de l'agence de presse a annoncé, par erreur, la destruction de la navette spatiale américaine...

Pendant cinq minutes, le monde entier a cru à l’explosion en vol de la navette Atlantis au dessus de Cap Canaveral (Floride). En cause: une dépêche de l’Agence France Presse publiée samedi à 1h39, et intitulée: «Explosion de la navette spatiale Atlantis». Le texte de l’AFP indique même que l’explosion était visible sur «des images diffusées par la chaîne de télévision de la Nasa». Des images qui n’ont jamais existé… Le gros couac a été dévoilé par un site qui répertorie les pirates, avec captures d’écrans à l’appui.

Au moment où la dépêche au ton catastrophiste est incrustée sur tous les écrans des rédactions du globe et reprise par les sites web d’informations, le ciel de Floride est bien bleu. A peine perturbé par les fumerolles de la navette intacte. Atlantis, et ses sept astronautes, suivait le cours normal de son vol et se dirigeait sans accrocs vers la station spatiale internationale.

«Une dépêche au cas où»

Du côté du bureau parisien de l’agence, on «confirme» l'existence de cette dépêche dans les serveurs informatiques. Un pirate est-il passé par là? Non. «L’AFP n’a pas été piratée» d’après une journaliste du bureau de Washington. La rédaction a tout simplement envoyé «par erreur» la fausse dépêche. «On avait préparé une dépêche au cas où il y aurait un problème. On l’a envoyée après une mauvaise manipulation», explique une journaliste. Depuis l’incident de la navette Challenger en 1986 — explosion après 73 secondes de vol — les rédactions préparent toujours une «dépêche au cas où». Conclusion: ne jamais installer d’écran AFP dans les navettes de la Nasa.
M.N
publicité

Vos réactions

Réagissez à cet article

Si vous êtes inscrit,






lire les conditions d'utilisation

Vous n'êtes pas identifié(e) : votre commentaire apparaitra après modération
publicité

En images / high-tech

La navette américaine Atlantis au secours du télescope Hubble
publicité

C'est blogué

publicité
Jeu L'invité de la redac
publicité